Un éleveur de porcs décède de la leptospirose

Voir les commentaires
Un éleveur de porcs décède de la leptospirose

Le centre hospitalier de la Polynésie française. © Radio 1

Un éleveur de porcs de 54 ans est décédé de la leptospirose il y a deux semaines, a annoncé lundi le bureau de veille sanitaire via son bulletin hebdomadaire.

Dans son dernier bulletin, le bureau de veille sanitaire fait état de six cas de leptospirose confirmés entre le 26 mars et le 8 avril. Sur ces six cas, quatre ont été identifiés comme étant consécutifs à du jardinage ou une baignade en eau douce, et localisés à Tahiti, Raiatea et Taha’a. Sur ces cas déclarés, un homme est décédé. Un éleveur de porcs de 54 ans qui a été admis aux urgences cinq jours après les premiers symptômes de la maladie, à savoir de la fièvre brutale et des douleurs musculaires ou articulaires. Le bureau de veille sanitaire précise que l’homme « n’avait pas de comorbidités associées connues », c’est-à-dire d’autres maladies qui associés à la leptospirose auraient pu conduire à son décès.

Le bureau de veille sanitaire rappelle donc quelques précautions à prendre :

Porter des gants et des chaussures fermés, surtout lorsqu’il pleut, pour faire jardiner Porter des bottes lors de la pêche en haut douce Protéger les plaies avec un pansement imperméable Limiter les contacts avec la boue ou l’eau douce trouble Dératiser et contrôler la pullulation des rongeurs.

Lire la suite de l'article ici :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Autres articles