Saint-Pierre, Saint-Louis… le road trip infernal de trois dalons

Voir les commentaires
Saint-Pierre, Saint-Louis… le road trip infernal de trois dalons
Ivre, à la recherche de stupéfiants, il a fait confiance à la mauvaise personne.Les faits remontent au samedi 7avril. La victime venue de l’Etang Salé s’alcoolise dans unsnack dufront de mer de Saint-Pierre et sympathise avec Ouirdane M..

Tous deux semblent vouloir poursuivre la soirée par la consommation de zamal mais trop ivre pour pouvoir conduire, la (future) victime laisse le volant à son nouveau camarade de beuverie. Bredouilles, ils reviennent sur le port de Saint-Pierre pour récupérer deux amis à Ouirdane, Stéphane A. et Zakidine A.

Saint-Pierre, Saint-Louis…le road trip à la recherche de drogue se transforme progressivement en une virée infernale. Les trois jeunes se montrent violents et réclament la carte bancaire de la victime à coups de claques, avant de le menacer de le jeter du Gouffre de l’Etang Salé. Les trois jeunes finissentpar abandonner la victime, détroussée au Tampon à 5h du matin. Une fois de retour à l’Etang Salé, l’homme quasi séquestré durant plusieurs heures alerte la gendarmerie. Encore ivre, avec 0,80 g/l de sang, il parviendra tout de même à fournir de précieux éléments.

Les trois jeunes hommes échappent une première fois aux militaires à Saint-Louis le lendemain matin avant d’être finalement interpellés lundi dernier, confondus notamment par les empreinteslaissées sur le véhicule retrouvé stationné dans le quartier de Palissade.

Ils réclament son code bancaire sans quoi ils le jettent au Gouffre

Jugés ce lundi en comparution immédiate, les trois prévenus nient les vols et les violences. "On a apprécié tous ensemble", se hasarde à expliquer le jeune Stéphane A. dont le portrait a été immortalisé par les caméras de vidéosurveillance des établissements bancaires. Au total, 530 euros ont étédébités du compte de la victime qui se retrouve aujourd’hui sans un sou.

3 mentions pour Stéphane A, 14 pour Zahadine A., à peine majeur, et 25 mentions au casier judiciaire de Ouirdane. Grand, athlétique, vêtu d’une chemise blanche, ce dernier semble avoir de l’emprise sur les deux autres et le verbe haut, au point de se faire réprimander à plusieurs reprises durant l’audience par la présidente du tribunal.

Après délibération, Zakidine A. est condamné à 2 ans de prison. La même peine est prononcée pour Stéphane A., à laquelle s’ajoute la révocation d’un précédent sursis de 6 mois. Ouirdane, qui conduisait également sans permis, retourne lui aussi derrière les barreaux mais pour 3 ans, non sans hurler des insultes en quittantsous escorte le tribunal.
www.zinfos974.com
Lire la suite de l'article ici :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Autres articles