Rythmes scolaires : Ramlati Ali au ministère de l’Education nationale

Voir les commentaires
Rythmes scolaires : Ramlati Ali au ministère de l'Education (...)

Les élus Mahorais avec Raphaël Muller

La députée de Mayotte Ramalati Ali a demandé une audience au ministère de l’Education nationale en compagnie du maire actuel de Pamandzi Hamidou Siaka, et de son adjointe en charge des affaires scolaires Nema Fazul. Ils ont été reçus ce jeudi 12 octobre par Raphaël Muller, directeur adjoint du cabinet du ministre et Marie Dutertre, conseillère parlementaire.

Il s’agissait d’évoquer le problème des rythmes scolaires dans cette commune (dont Ramlati Ali fut la maire), trois ans après leur mise en place. Les élus ont évoqué des parents d’élèves épuisés par l’absence de restauration scolaire qui les obligent à multiplier les allers retours pour s’occuper de leurs enfants. Ils ont tenu à alerter le Ministère sur l’urgence de la situation actuelle pour trouver une solution pour que les élèves puissent conserver leur repas sur place en préservant la chaine du froid

Les collaborateurs de Monsieur Blanquer, ministre de l’Education nationale, se sont montrés très à l’écoute des propositions formulées pour chaque école de sa commune par le Maire de Pamandzi qui a demandé des crédits pour : Des équipements tels des réfrigérateurs pour conserver les repas apportés par les élèves, la mise en place pour chaque école d’une salle pour faire manger les enfants, le cofinancement de la mise en place à terme d’une collation froide à midi.

Le ministère a promis de donner une réponse avant la date du 27 octobre, date à laquelle le maire et sa deuxième adjointe recevront les représentants des parents d’élèves à la mairie pour faire le point avec eux des avancées dans ce dossier, indique la parlementaire.

Ramlati Ali a ensuite plaidé pour le maintien des emplois aidés sur l’île à leur niveau actuel. Elle a également insisté sur le fait que le problème posé à la ville de Pamandzi était un problème commun à l’ensemble des villes de l’île.

Lire la suite de l'article ici :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Autres articles