Plus 200 casques non conformes détruits

Voir les commentaires
Plus 200 casques non conformes détruits
PAPEETE, le 16 mai 2018 - Ces casques ont été récupérés lors des opérations "Échange ton casque" en 2017, qui consistaient à échanger son vieux casque contre un bon d'achat pour l'acquisition d'un casque neuf. Lundi dernier, ce sont plus de 200 casques qui ont été détruits à Motu Uta.

Plus de 200 casques non conformes ont été détruits lundi à Motu Uta. Des vieux casques qui ont été récupérés lors des opérations "Échange ton casque" de 2017.

Pour ces opérations, les cyclomotoristes en possession de casques non conformes devaient les échanger contre un bon d'achat d'une valeur de 7 500 francs pour l'acquisition d'un casque neuf. Une action qui a été mise en place par la gendarmerie et qui a été financée par le Cosoda (comité des assurances) à hauteur d'1,2 million de francs et par le pays (1,2 million de francs). Ce sont 320 bons d'achat qui ont été distribués, l'an dernier.

Si vous avez un casque qui n'a plus d'attache, plus de mousse à l'intérieur ou qui a déjà fait l'objet d'une chute, eh bien, vous êtes éligibles pour cette opération. De toute façon, un contrôle est établi par la gendarmerie avant la remise des bons d'achat.

En règle générale, pour reconnaitre un casque conforme, il faut qu'il y ait une étiquette avec les initiales NF inscrites dessus ou bien la lettre E suivie d'un chiffre. La prochaine opération se fera fin juin, indique la gendarmerie.

Outre la destruction des vieux casques, la gendarmerie a procédé aussi lundi, à la destruction d'un deux-roues non homologué, non réceptionné et d’usurpation de plaque d’immatriculation "sur instructions du parquet". "Ainsi qu’une trentaine de kits moteurs comprenant cylindre, culasses, kit d’admission et échappement saisie lors des opérations "anti-runs"".



Tahiti-Infos, le site N°1 de l'information à Tahiti
Lire la suite de l'article ici :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Autres articles