Pascal de Izaguirre, PDG de Corsair : "La guerre va se poursuivre au détriment de tout le monde"

Voir les commentaires
Pascal de Izaguirre, PDG de Corsair : "La guerre va se poursuivre au (...)
En marge du salon international du tourisme IFTM Top Resa de Paris, le président directeur général de Corsair a fait son désormais traditionnel point d'étape. Très incisif, Pascal de Izaguirre s'est livré à une petite analyse concurrentielle du marché réunionnais. Le low cost long courrier manifestement n'est pas sa tasse de thé et aurait quelques limites...

Des vols en connexion avec la compagnie low cost Easy Jet

Dans un univers hautement concurrentiel dans le ciel des Dom Tom, les alliances et innovations sont plus que jamais de mise. Pascal de Izaguirre a tenu à souligner le succès commercial de sa toute nouvelle Classe Business et à saluer le futur partenariat enclenché entre Corsair et Easy Jet.

Corsair, d'ici deux à trois mois, sera en mesure de proposer à ses passagers des vols en connexion avec la compagnie low cost Easy Jet, qui possède le plus large réseau de lignes d'Europe. Les voyageurs pourront ainsi acheter des vols point à point en partant du site de réservation de Corsair ou encore de celui de Worlwide by Easy Jet.

Les équipes de Corsair s'attèlent à régler les derniers détails de ce nouveau champ de possibilités de voyage dont les franchises bagages sur Easy Jet et l'assistance sur le tapis à l'arrivée.

"La guerre va se poursuivre au détriment de tout le monde"

Impossible de ne pas évoquer la situation devenue très hautement concurrentielle devant Pascal de Izaguirre, qui pour rappel évoquait"un bain de sang "à venir entre les compagnies sur la destination Réunion. Manifestement il avait vu juste et réitère : " la guerre va se poursuivre au détriment de tout le monde".

L'arrivée de FrenchBlue sur notre île n'est pas de son goût et il s'en explique : "cette arrivée entretient une concurrence franco-française. Pourquoi ne s'attaquent-ils pas aux destinations desservies par Norvegian Airlines. Air Austral souffre sacrément. Quel est l'impact bénéfique de FrenchBlue? On casse les prix mais ce n'est pas un bon modèle".

"Cette course au low cost est très inquiétante et crée beaucoup de pression

Ceci étant dit, il tient à préciser sa pensée: "On ne va pas me faire croire que l'on peut voyager gratuitement. Regardez Ryanair qui connait actuellement de gros problèmes d'exploitation car ils n'ont pas assez de pilotes. Je suis entièrement d'accord pour que nous ayons des prix compétitifs mais cette course au low cost est très inquiétante et crée beaucoup de pression".


Et pas de progrès sur le dossier desserte de Maurice

Enfin, petit retour sur la potentielle desserte de Maurice par Corsair. C'est un Pascal de Izaguirre désabusé qui avoue : "il n'y a aucun progrès sur ce dossier. Pour Air Mauritius et Air Austral c'est une petite vache à lait. Air Austral gagne beaucoup d'argent sur le régional. Les Malgaches nous ont donné les droits de trafic, eux".
www.zinfos974.com
Lire la suite de l'article ici :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Autres articles