Onze personnes ont disparu en mer en 2017 au fenua

Voir les commentaires
Onze personnes ont disparu en mer en 2017 au fenua

Le haut-commissariat a dressé, vendredi, le bilan des opérations de sauvetage en mer menées par le JRCC en 2017. Au cours de l’année, 221 personnes ont été secourues, mais 11 personnes disparues n’ont pas pu être sauvées.

Le centre de surveillance, de recherche et de sauvetage en mer JRCC est intervenu à 440 reprises l’an dernier. Un chiffre en augmentation de 8% par rapport à 2016, d’après le haut-commissariat. Au cours de ces opérations, 221 personnes ont été secourues, dont 100 sauvetages par la flottille d’hélicoptères Dauphins de la 35F, mais 11 personnes disparues n’ont pas pu être sauvées – le haussariat ne donne pas de précision de lieu ni de date sur ces drames.

Le JRCC a, par ailleurs, suivi 1 142 traversées inter-atolls, au cours desquelles près d’un millier de personnes ont été transportées dans le cadre du dispositif de déclaration de partance, qui permet aux navires réalisant des trajets inter-îles d’alerter le JRCC d’un prochain voyage en indiquant heure et lieu de départ et d’arrivée.

Le haut-commissaire, René Bidal, a reçu le JRCC ce vendredi, pour saluer son travail. Il en a profité pour se réjouir de la forte augmentation des ventes de balises de détresse : plus de 600 ont été vendues en 2017 contre quelques-unes seulement en 2016. Ces balises permettent de localiser les naufragés dans en mer, ce qui fait gagner un temps précieux aux équipes de recherche.

Lire la suite de l'article ici :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Autres articles