On le sait, désormais : ils iront jusqu’au bout

Voir les commentaires
On le sait, désormais : ils iront jusqu'au bout
« Ils raseront les forêts.
Ils videront les mers des thons, des baleines, des sardines.
Ils pressureront les roches.
Ils feront fondre les pôles.
Ils noirciront l’Alaska.
Ils réchaufferont l’atmosphère jusqu’à ébullition.
Ils nous vendront un air coté en Bourse.
Ils affameront des continents.
Ils sauveront les banques avec nos retraites.
Ils solderont les routes, les îles, les jardins publics au plus offrant.
Ils spéculeront sur nos maisons, notre santé, notre éducation. (Ndlr : ils spécule déjà sur la faim et même sur la mort)
Ils mettront, à force de stress, la moitié des travailleurs sous antidépresseurs – et l’autre moitié au chômage.
Ils lèveront des impôts sur nos égouts, nos chaussettes, notre haleine – plutôt que de toucher à leurs bénéfices.
Le doute n’est plus permis : qu’on les laisse faire, et tout ça ils le feront. Voilà leur programme pour ne rien changer, ou si peu.
Pour préserver leurs privilèges, leurs dividendes, leurs jets privés, leurs allers-retours en classe affaire.
Pour se bâtir des ghettos sociaux, sécuritaires, climatiques – où les plus riches de nos enfants, les plus serviles, les plus laquais, seront admis en leur compagnie.
Ils nous mènent là, tout droit. »


Dr Bruno Bourgeon, président d’AID
Repris de François Ruffin, de Fakir, député de la République française

www.zinfos974.com
Lire la suite de l'article ici :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Autres articles