Nassimah Dindar demande des mesures pour lutter contre les importations des produits dits "de dégagement"

Voir les commentaires
Nassimah Dindar demande des mesures pour lutter contre les importations des (...)
Les filières animales, notamment avicoles, ont exprimé leur inquiétude quant à l’importation à La Réunion de produits dits "de dégagement", c’est-à-dire des produits de piètre qualité, vendus à des coûts anormalement bas. A titre d’exemple, il a été constaté des caisses de poulet congés vendues à moins de deux euros le kilo!

Ces importations "déstabilisent la production péi", indique la sénatrice Nassimah Dindar, qui rappelle notamment que des dispositions légales existent, même si leur application est difficile, telles quel'article 64 de la loi n° 2017-256 du 28 février 2017 de programmation relative à l'égalité réelle outre-mer et portant autres dispositions en matière sociale et économique.

Dans une question au Gouvernement, Nassimah Dindar demande à que ce que des mesures soient prises pour "lutter efficacement contre ces importations" qui entravent "grandement le développement économique de La Réunion".
www.zinfos974.com
Lire la suite de l'article ici :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Autres articles