Maui, l’intelligence artificielle de Faa’a - DomTomNews

Maui, l’intelligence artificielle de Faa’a

Voir les commentaires
Maui, l'intelligence artificielle de Faa'a

© Capture d’écran

Depuis lundi, la ville de Faa’a a recours à un assistant un peu particulier pour répondre aux questions les plus communes des administrés : Maui, un bot. Ce programme informatique est autonome et même s’il ne fonctionne aujourd’hui qu’à 10% de ses capacités, il peut répondre à des questions concernant l’eau, l’aménagement urbain, ou encore les formalités à remplir pour un acte de mariage. La curiosité de plusieurs autres communes a été piquée, elles ont testé le bot de Faa’a sur Facebook.

Poli et prévenant, Maui a du mal à quitter une conversation et pourrait soigner un peu plus son orthographe. On ne parle pas là d’un être humain, mais d’un « bot », un agent logiciel automatique capable de répondre tout seul aux questions des administrés sur Messenger. Testé depuis début novembre en interne, Maui a été présenté au grand public lundi dernier : « Iaorana Tetuanui et bienvenue chez Maui, ton assistant qui te guidera dans tes recherches d’information sur la ville de Faa’a. » Pour Roland Bopp, directeur de cabinet du maire, l’objectif est « d’améliorer la qualité des services rendus aux administrés ». Cela permet aussi à la commune de gagner du temps. Le personnel n’a plus à répondre aux questions pratiques qui reviennent régulièrement.

Maui n’est à son poste que depuis quelques jours. Il est donc encore trop tôt pour savoir s’il a du succès, s’il est jugé suffisamment efficace par les administrés. Lors de la phase de test, des ajustements ont été opérés et il reste quelques améliorations à apporter, d’après Roland Bopp, notamment concernant la taille des photos. La commune gardera l’œil sur son bot, pour s’assurer qu’il répond toujours correctement. Au fil du temps, son domaine de compétence devrait être étendu.

Pour mettre en place cet outil novateur, la commune a fait appel à un prestataire dont elle ne veut pas révéler l’identité. On sait juste qu’il s’agit d’une « société polynésienne qui a de l’expérience ». Même discrétion concernant le coût de l’opération. « C’est taillé sur mesure en fonction des besoins », indique seulement Roland Bopp. Cet investissement s’inscrit dans « la stratégie de la numérisation de l’administration », affirme le directeur de cabinet du maire de Faa’a, qui raconte que d’autres communes s’intéressent à Maui.

Lire la suite de l'article ici :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Autres articles