Mardi gras : les marmailles du CHU aussi ont eu droit à leur spectacle

Voir les commentaires
Mardi gras : les marmailles du CHU aussi ont eu droit à leur (...)
L’association Sourire de l’enfant poursuit ses actions pour redonner de la joie aux enfants hospitalisés. A l’occasion de Mardi gras et de la Saint-Valentin, elle a organisé une nouvelle après-midi récréative au CHU de Bellepierre, en présence de sa marraine, Miss Réunion Audrey Chane Pao Kan. p.p1 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 11.0px 'Helvetica Neue'; color: #000000; -webkit-text-stroke: #000000} p.p2 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 11.0px 'Helvetica Neue'; color: #000000; -webkit-text-stroke: #000000; min-height: 12.0px} span.s1 {font-kerning: none} Redonner le sourire aux enfants malades et hospitalisés, parfois loin de leur famille, n’est pas toujours facile. C’est pourquoi l’association Sourire de l’enfant tend à mettre en place des événements tout au long de l’année auprès des marmailles présents au CHU de Bellepierre.

En ce 13 février, Mardi gras, et à un jour de la Saint-Valentin, l’association a voulu organisé un nouveau moment festif pour les enfants et le personnel soignant du CHU de Bellepierre. Une après-midi pas comme les autres car elle est marquée par la présence de la marraine de l’association, qui n’est autre qu’Audrey Chane Pao kan, Miss Réunion.
Pour cette après-midi sous le signe de la joie, le Dr. David Mété, chef de service en addictologie du CHU, a organisé avec son équipe un sketch pour expliquer de manière ludique les dangers de l’alcool et des drogues. Après leur petite pièce de théâtre ils ont ainsi abordé les problèmes de l’accessibilité facile aux produits, la diffusion sur les réseaux sociaux ou encore la notion d’entraide.

Après avoir fait notamment venir les rappeurs Dimix Staya ou encore Maître Gims lors de précédents événements, Tayeba Moullan, la présidente de l’association a tenu à ce que l’humoriste Thierry Jardinot soit présent pour les enfants, "car c’est une cause qui lui tient particulièrement à coeur également", précise-t-elle.

Pour continuer de voir les enfants sourire aux lèvres, un groupe musical était là pour mettre l’ambiance et un goûter les attendait à la fin du spectacle. De quoi leur faire oublier un instant l’environnement de leur chambre d’hôpital…
www.zinfos974.com
Lire la suite de l'article ici :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Autres articles