Les élus Saint-paulois sont-ils incompétents ?

Voir les commentaires
Les élus Saint-paulois sont-ils incompétents ?
Impossible d’évoquer la Commune de Saint-Paul aujourd’hui sans faire référence à la gabegie financière des élus de la majorité.
Médiathèque payée et inutilisée, filets anti-requins payés et inutilisés, autorisations administratives pour les bords de plage signées sans concertation et sans savoir de quoi il ressort… Sous le feu des critiques de l’opinion publique, ceux qui sont au pouvoir depuis 2014 ne se sont pourtant pas gênés pour augmenter par deux fois leurs indemnités pendant que le contribuable subissait une augmentation inévitable des impôts locaux compte tenu de la dérive de la gestion municipale et ses conséquences sur la situation financière de la Commune.

Le bateau Saint-paulois est en perdition.Pas véritable stratégie financière, pas de priorités définies, incapacité à faire de vrais choix d’investissement et encore moins d’avoir un programme d’économies ou de rationalisation des dépenses. Malgré les nombreuses alertes lancées par son opposant principal, la majorité municipale a ignoré la réalité. Le Maire proteste de son innocence mais peut-il se dédouaner de son incompétence ?

Contrairement à ces allégations, la baisse des dotations de l’Etat n’explique en rien l’inertie de la collectivité et les inaugurations flatteuses du Maire ces 3 dernières années ne sont pas liées à ces propres projets mais à ceux de l’ancienne majorité. Le Maire ne renonce pourtant pas à se draper dans une posture purement « politique » en s’accaparant la réussite des autres ce qui démontre bien ses limites.

Les caisses sont vides. Pourtant la Majorité actuelle a hérité d’un formidable cadeau de 14 millions auquel se sont rajoutés les 18 millions de la vente du patrimoine communale qu’était la médiathèque Cimendef. En conséquence, malgré les promesses électorales, la fiscalité a dû être revue à la hausse comme pour la plupart des communes de l’ile, sauf qu’à Saint-Paul l’augmentation des impôts a battu des records alors même que la Commune possède des atouts certains, dans le domaine touristique avec la zone balnéaire et les hauts de Saint-Paul notamment le Maïdo, dans le domaine économique avec la zone de Cambaie et la zone de l’Eperon initiée par l’ancienne équipe municipale.

La Majorité actuelle a contacté un prêt de 24 millions d’euros remboursable à partir de 2020, un cadeau empoisonné à gérer par la prochaine mandature et qu’au final le contribuable saint-paulois devra payer. La raison évoquée ne dupera personne car, certes cette somme devra bien être utilisée pour des investissements mais nous n’aurons pas d’investissement supplémentaire. Le manque de transparence pour cet acte fait redouter un manque de sincérité.

« Le véritable imposteur est autant celui qui emprunte une somme d’argent qu’il ne peut rendre, que celui qui, sans connaissances et sans talent, se donne pour capable de conduire un État » disait Socrate.

Il y a urgence à redresser la barre, faire abstraction des enjeux politiques et s’investir non pour quelques individualités mais pour le bien de la communauté.
www.zinfos974.com
Lire la suite de l'article ici :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Autres articles