Les banians de l’Hermitage sont sauvés, pour l’instant...

Voir les commentaires
Les banians de l'Hermitage sont sauvés, pour l'instant...
Les banians de l'Hermitage sont sauvés, pour l'instant. Le TCO vient d'annoncer qu'ils ont procédé à la modification du tracé de la digue. Le TCO , à qui revient la nouvelle compétence de la Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations (Gemapi), a élaboré un Programme d’Action pour la Prévention des Inondations (PAPI) pour la zone de l'Hermitage/La Saline les bains. Il s'agit d'un système de digues,bassins de rétention et canaux qui dévieront les eaux de pluie vers les ravines de l’Hermitage et Tabac.

Problème : ce PAPI prévoyait l'abattage des deux superbes banians du rond-point de l'Eden. EELV, en la personne de son secrétaire régional Jean-Pierre Marchau, a alerté l'opinion publique quant à la destruction de deux arbres remarquables. Une pétition a circulé afin de sauver les superbes banians.

S'il devient un risque pour la digue, il sera sacrifié

Hier, le président du TCO Joseph Sinimalé annonçait que le sort des banians n'était pas encore décidé et qu'une annonce serait faite ce vendredi quant au sort des deux arbres emblématiques. C'est chose faite,Guy Saint Alme, vice-Président du TCO délégué à la Gemapi, vient d'annoncer que les banians seront finalement épargnés.

Les banians ont environ 15 ans. Les services du TCO devront l'entretenir, ses racines étant un facteur de risques : les racines aériennes se plantent et il continue de s'étendre.

Actuellement, il fait 15m de haut et 25m d'envergure. Le TCO vient d'indiquer, lors d'un point presse sur place, que la collectivité consacre 25000 euros par an d'entretien pour le laisser à cette taille. Néanmoins, àterme, sa survie n'est pas assurée. S'il devient un risque pour la digue, les services du TCO l'abattront. Le banianne fait pas partie des espèces protégées.
www.zinfos974.com
Lire la suite de l'article ici :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Autres articles