Le coup de pression d’Yves Ethève à Olivier Hoarau

Voir les commentaires
Le coup de pression d'Yves Ethève à Olivier Hoarau
Le stade Lambrakis ou des pénalités contre la Jeanne. Voici le choix que laisse au maire du Port le président de la Ligue réunionnaise de foot. Le week end "No sport" aura-t-il finalement lieu au Port ? Alors que les ligues de sport se sont concertées depuis le mois d'avril pour rayer de leur tablette les dates du samedi 22 et dimanche 23 septembre pour l'organisation de leurs compétitions respectives, la Ligue réunionnaise de football menace la Ville du Port de pénaliser son club phare, la Jeanne d'Arc, si elle maintient sa participation au mouvement de protestation des ligues.

Dans un courrier adressé au maire Olivier Hoarau, Yves Ethève décrit tout d'abord le calendrier infernal avec lequel la LRF doit composer pour caser une série de matches de la Coupe de France. Si aucun stade n'ouvre ses grilles ces jours-là, Yves Ethève brandit le spectre d'un forfait des clubs réunionnais dans la fameuse compétition qui projetterait deux clubs locaux dans des oppositions face à des clubs de l'Hexagone dans deux mois.

Mais dans le même temps, le maire du Port s'est aussi engagé à soutenir le mouvement de protestation en fermant tous les sites sportifs de sa commune le week end du 22-23 septembre.

Le président de la Ligue de football et le maire du Port arriveront-ils à se mettre d'accord dans les jours qui viennent ?

Il y a deux jours, Yves Ethève s'est adressé au maire du Port :

Mais Olivier Hoarau s'est quant à lui engagé à soutenir les présidents des ligues qui doivent composer avec des coupes budgétaires :
La Ligue de Foot avait pourtant pris part à la décision de boycotter le week end sports en fête du mois de septembre. Une décision actée par les ligues en avril dernier :
www.zinfos974.com
Lire la suite de l'article ici :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Autres articles