Le collectif contre l’élevage porcin se réunit ce vendredi matin

Voir les commentaires
Le collectif contre l'élevage porcin se réunit ce vendredi (...)
TARAVAO, le 12 juillet 2018. La commune de Taiarapu Ouest a lancé une pétition contre le projet d'élevage porcin de Taravao. Le collectif contre le projet se réunit ce vendredi matin à 10 heures à Taravao.

La commune de Taiarapu Ouest a annoncé mercredi qu'elle lançait "une pétition afin de s'opposer au projet d'élevage porcin sur le plateau de Taravao". "Le document est mis à la disposition de tous à l'Etat Civil des mairies de Toahotu, Vairao, Teahupo'o et au bureau du maire où vous pourrez la signer."

Un conseil municipal exceptionnel est prévu ce vendredi matin à 9 heures à Vairao afin de soumettre aux élus une proposition de délibération actant le refus de ce projet en raison des risques environnementaux et sanitaires sur la zone de Toahotu. Mais la mairie n'est pas sûre que le quorum soit atteint.

"Placé sur le chemin du site touristique Le Belvédère, (l'élevage porcin) offrira aux touristes et à la population des odeurs nauséabondes, des mouches en nombre et des nuisances sonores", craint le maire. "A cela, se rajoute une catastrophe écologique due à un lisier important qui, lors des grandes pluies, polluera les cours d'eau, les rivières, les nappes phréatiques puis les lagons. L'apparition d'algues vertes condamnera l'accès à la baignade et perturbera fortement la faune et la flore."

Un collectif s'est monté contre le projet d'élevage. Il est prévu que ses membres se réunissent ce vendredi matin à 10 heures à la mairie de Taravao.

Jusqu'au 19 juillet, le public peut consulter l'étude d'impact sur l’environnement sur la réalisation d'un élevage porcin sur le domaine Hiupe à la mairie de Taiarapu Est ainsi qu'au service de l'urbanisme de Taravao. Cet élevage sera situé sur le plateau de Taravao.

La société civile d'exploitation agricole SCEA Polycultures, dirigée par Bruno Wan, qui a déjà un élevage de bovins notamment, a pour projet de réaliser des travaux de terrassement et de viabilisation de deux plates-formes avec un volume de terrassement supérieur à 10 000 m³.

L'élevage comptera à terme 1844 animaux, ce qui le placera parmi les gros élevages porcins de la Polynésie française. « La production de viande porcine visée est d'environ 170 tonnes par an, soit environ 2000 carcasses par an », peut-on lire dans l'étude d'impact.
Contacté, Bruno Wan, dirigeant de SCEA Polycultures, n'a pas souhaité répondre à nos questions sur ce projet.


Tahiti-Infos, le site N°1 de l'information à Tahiti
Lire la suite de l'article ici :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Autres articles