Le Tampon : Jugés dangereux, des tulipiers du Gabon seront abattus

Voir les commentaires
Le Tampon : Jugés dangereux, des tulipiers du Gabon seront abattus
13 tulipiers du Gabon situés dans la rue Hubert Delisle dans le centre-ville du Tampon vont être élagués ou abattus à partir de ce lundi. Une décision de la mairie motivée par "la sécurité de tous les usagers et riverains".

Durant Fakir, un tulipier du Gabon a été renversé et des arbres "empiètent sur la voie publique et leurs racines endommagent les trottoirs et les réseaux d’assainissement, de téléphone et d’électricité". Dans un communiqué, la mairie ajoute que la présence de termites a été détectée dans certains des tulipiers plantés il y a plus de 20 ans.

De plus, "le Tulipier du Gabon est classé depuis quelques années par l’UICN parmi les 100 espèces les plus envahissantes au monde, lesquelles sont l’une des causes de la perte de biodiversité mondiale (ce qui n'était pas le cas à l'époque). Il importe donc d’enrayer une potentielle invasion", insiste la mairie.

Les arbres seront ainsi remplacés par des palmiers endémiques, "produits dans la pépinière communale afin de porter une action supplémentaire en faveur du patrimoine naturel réunionnais et de la biodiversité".

Un courrier a été adressé en fin de semaine dernière aux commerçants et résidents pour les prévenir des travaux d’abattage et de replantation qui auront lieu de 17h à 23h afin de ne pas perturber les activités économiques.

Pour Antoine Fontaine, les raisons invoquées par la mairie sont "un prétexte". Une situation qui serait "symptomatique des erreurs commises et non assumées dans l’aménagement du territoire",a ajouté, dans une vidéo postée sur Facebook, le leader du C.mac (Collectif pour le maintien des activités au coeur de La Réunion) et candidat aux dernières élections législatives dans la 3e circonscription.

www.zinfos974.com
Lire la suite de l'article ici :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Autres articles