Le Parti travailliste évoque la visite présidentielle et les « compromissions » indépendantistes

Voir les commentaires
Le Parti travailliste évoque la visite présidentielle et les « compromissions (...)
Conférence de presse du Parti travailliste le 17 mai 2018 Emmanuel Macron n’aurait pas dû se rendre sur les tombes des dix-neuf d'Ouvéa le 5 mai, estime le Parti travailliste. Le mouvement s’interroge également sur la crédibilité du groupe UC-FLNKS et Nationalistes. Il arrêtera mi-juillet sa position pour le scrutin du 4 novembre. Clarisse Watue, avec F.T.
Lire la suite de l'article ici :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Autres articles