Le Hackathon, 48 heures de marathon de la blockchain au Digital Festival Tahiti

Voir les commentaires
Le Hackathon, 48 heures de marathon de la blockchain au Digital Festival (...)

© Digital Festival Tahiti

Un « Hackathon blockchain-smart contrat » va avoir lieu pendant le Digital Festival à la CHambre de commerce les 24, 25 et 26 octobre. Pendant 48 heures, les candidats inscrits s’amuseront à créer des applications basées sur la blockchain.

Un marathon de la programmation informatique collective. Une tempête de cerveaux de développeurs. Voilà à quoi devrait ressembler le « hackathon blockchain-smart contract » au Digital Festival Tahiti à la fin du mois d’octobre. Ce deuxième hackathon tahitien (après celui de 2017) se déroulera pendant 48 heures, entre le mercredi 24 octobre à 14h30 et le vendredi 26 octobre à 14 heures, dans l’amphithéâtre de la chambre de commerce.

« Nul besoin d’être un codeur confirmé pour participer, la solution développée par la startup nationale Blockchain Studio, co-organisatrice de ce Hackathon, permet à tout un chacun de pouvoir créer une application (un smart contract) sur la Blockchain sans nécessité de compétences techniques », précisent les organisateurs.

Les candidats inscrits seront regroupés en plusieurs équipes qui devront répondre à une problématique en inventant une application. Explications avec Olivier Servoise, directeur du digital et des systèmes d’information à EDT-Engie.

Cette nouvelle session d’innovation collaborative sera basée cette année sur les principes de deux technologies numériques : la blockchain et le smart contract.

Le smart contract, est un protocole informatique qui traduit un contrat en algorithme. Une manière d’automatiser une relation entre deux événements. C’est la base d’une application.

La blockchain, utilisée pour la première fois pour créer le bitcoin, est une technologie numérique de stockage et de transmission d’informations, par une chaîne de données cryptée, et sans organisme tiers certificateur. Les utilisateurs de blockchain font des transactions monétaires sans banque, des achats en ligne sans site de e-commerce, des échanges de messages sans Facebook ni Google… Une « révolution de la confiance », assure Olivier Servoise.

Le « Hackathon blockchain-smart contract » sera lancé mercredi 24 octobre à 14h30 à la CCISM. Les candidats seront guidés pendant toute la session par l‘entreprise Blockchain Studio, co-fondée par Engie.

Pour s’inscrire, contacter Lou Tamaehu par mail à digital.festival.tahiti@gmail.com.

Lire la suite de l'article ici :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Autres articles