La nomination des dirigeants de la TEP reportée

Voir les commentaires
La nomination des dirigeants de la TEP reportée

Le conseil d’administration (CA) de la société de transport d’énergie électrique en Polynésie (TEP) s’est réuni lundi matin pour voter son budget et reporter d’un an la fin des contrats d’exploitation du réseau de transport sous-traités à EDT-Engie. Mais le dossier de la nomination d’Yvonnick Raffin au poste de président du conseil d’administration (PCA) et de Thierry Trouillet au poste de directeur général a été une nouvelle fois reporté.

La TEP n’a toujours pas de président après le départ de Marc Chapman le mois dernier. Le dossier de la nomination d’Yvonnick Raffin au poste de PCA et de Thierry Trouillet au poste de directeur a une nouvelle fois été reporté à la demande du Pays, dans l’attente d’une expertise juridique approfondie sur la légalité des nominations. En revanche, les administrateurs ont examiné plusieurs autres dossiers lundi matin. Outre le budget de la TEP, qui a été voté, les administrateurs ont décidé de proroger d’un an les contrats d’exploitation du réseau de transport à EDT-Engie. Le plan de transition énergétique du Pays prévoit en effet la ré-internalisation de ces missions au sein de la TEP. Le principe est acté, mais la société d’économie mixte n’est pas tout à fait prête à reprendre ces missions à la fin des contrats le 31 mai prochain. Décision a donc été prise de les proroger jusqu’au 31 mai 2019.

Lire la suite de l'article ici :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Autres articles