La mission d’inspection au SDIS 974 prend fin aujourd’hui

Voir les commentaires
La mission d'inspection au SDIS 974 prend fin aujourd'hui
Après quatre jours d’inspection, les deux hauts gradés du ministère de l’Intérieur repartent ce soir pour Paris. Envoyés à La Réunion suite aux deux rapports accablants de la Chambre régionale des comptes (CRC), les inspecteurs ont auditionné plusieurs cadre du SDIS mais également le président du conseil départemental Cyrille Melchior ou encore le Préfet de La Réunion. p.p1 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px Helvetica} p.p1 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px Helvetica} p.p2 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px Helvetica; min-height: 14.0p Dans la maison des pompiers on attend avec impatience le compte rendu de cette mission. Du côté des syndicats, la venue des inspecteurs est le signe que le SDIS 974 ne va pas mieux. Dans un article du mercredi 10 septembre, le Syndicat national des sapeurs-pompiers professionnels (SNSPP-PAS 974) dénonçait alors des dépenses toujours chaotiques et une gestion du personnel encore opaque, malgré le rappel à l’ordre de la CRC. Quelques exemples avaient même été évoqués qui méritent aujourd’hui un éclaircissement :

Dans l’article "Le ministère de l’Intérieur dépêche deux inspecteurs auditionner le SDIS 974", nous évoquions la conjointe d’un officier et son embauche au service des ressources humaines. Comme l’explique le capitaine Didier Helou, son épouse a bel et bien obtenu sa mutation au SDIS de La Réunion, dans le cadre d’un rapprochement de conjoint et non pas sous son influence. "Il ne s’agit pas de piston, mon épouse a toutes les compétences requises pour ce poste. C’est une procédure normale et légale de mutation dans la fonction publique", assure-t-il.

L’article fait également référence à l’acquisition en leasing de plusieurs véhicules. Trois voitures de service ont en effet été mises à la disposition des agents, mais dans le cadre d’une "location courte durée", poursuit le capitaine Helou, également en charge du groupement Équipement et maintenance. Des véhicules qui viennent compenser la perte de près d’une dizaine d'autres aujourd’hui hors d’usage.

Plusieurs changements ont d’ailleurs été opérés dans ce service depuis l’arrivée du capitaine il y a un peu moins d’un an. Des modifications qui ne sont pas passées inaperçues, puisque avant de quitter notre île, les inspecteurs ont fait part de leur satisfaction au capitaine et son équipe. Mais pour l’heure impossible de dire si cette satisfaction s’étend aussi aux autres services du bâtiment rue Monthyon.
www.zinfos974.com
Lire la suite de l'article ici :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Autres articles