[L'édito de Pierrot Dupuy] Loulou, ce n’est pas bien de réécrire l’Histoire - DomTomNews

[L’édito de Pierrot Dupuy] Loulou, ce n’est pas bien de réécrire l’Histoire

Voir les commentaires
[L'édito de Pierrot Dupuy] Loulou, ce n'est pas bien de réécrire (...)


En métropole, certaines associations se font un devoir d’aller fouiller dans le passé de toutes les personnalités historiques pour aller vérifier s’ils n’avaient pas, de leur temps, c’est à dire il y a plusieurs siècles, collaboré de près ou de loin avec l’esclavage. Dans le but de débaptiser les rues qui portent leurs noms.

Et voilà qu’à la Réunion, c’est Joseph Sinimalé, au nom d’un «Parcours culturel sur le vivre ensemble et le métissage», qui décide de débaptiser entre autres la grotte des Premiers Français en grotte du Peuplement, le square Leconte de Lisle en place des Humanistes et le square du 18 juin 1940 en jardin de la Liberté.

Un projet de mise en valeur du patrimoine de Saint-Paul s'inscrivant apparemment dans le cadre de la commémoration du 170ème anniversaire de l'Abolition de l'esclavage et du 355ème anniversaire du début du peuplement de l'île.

Le but étant de mettre en exergue l’histoire du peuplement de l’ile au travers des migrations chinoises et indiennes, du maloya, des exilés de Fort Dauphin, et même des enfants de la Creuse. Bizarrement, à aucun moment l’arrivée des Français n’est mise en valeur.

On comprend un peu mieux déjà quand on apprend que c’est Yoland Velleyen, le premier adjoint qui, tout seul dans son coin en a décidé ainsi. Tout seul ou presque. S’il n’a certes pas pris conseil auprès d’historiens, ce qui lui aurait évité quelques contre-vérités historiques, il a avoué en conseil municipal jeudi soir avoir consulté des associations culturelles… connues pour leurs idées identitaires, voire indépendantistes!

Des contre-vérités historiques? Par exemple, la grotte des Premiers français, transformée en grotte du Peuplement, n’a jamais servi de refuge, ou alors pendant quelques jours seulement, aux premiers Français débarqués à la Réunion. Je me souviens avoir arpenté les berges de l’étang de Saint-Paul dans les années 80 avec le célèbre Bibique, et nous avions découvert quelques alignements de pierres cimentées au dessus d’une petite grotte que le chercheur de trésors avait aussitôt assuré être les vestiges des maisons bâties par les premiers Français débarqués dans l’ile. Tout correspondait selon lui aux descriptions de l’époque.

Concernant Leconte de Lisle, il est quand même scandaleux qu’on le fasse ainsi disparaitre de la mémoire collective, l’année même du bicentenaire de sa naissance!

Loulou, c’est le petit nom gâté de Joseph Sinimalé, Loulou, il est encore temps d’arrêter toutes ces bêtises. De grâce, il n’y a nulle honte à reconnaitre ses erreurs. Ce qu’une délibération de conseil municipal a fait, une autre délibération peut le défaire. Il est encore temps de faire marche arrière et de trouver d’autres endroits si tu souhaites créer ton «parcours culturel sur le vivre ensemble et le métissage».

Sinon, tu risques de laisser une trace indélébile dans l’histoire de Saint-Paul comme étant le maire qui a cherché à réécrire l’Histoire avec un grand H. Et accessoirement de donner des arguments à tes opposants dans la campagne électorale qui arrive à grands pas…
www.zinfos974.com
Lire la suite de l'article ici :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Autres articles