L’affaire de harcèlement sexuel présumé à la Région relancée par Me Georges André Hoarau

Voir les commentaires
L'affaire de harcèlement sexuel présumé à la Région relancée par Me Georges (...)
L’affaire de harcèlement sexuel présumé au sein du cabinet de Région pourrait être relancée. Interrogé par le Quotidien, le procureur de la République fait savoir que le parquet "s’interroge sur une éventuelle reprise (du dossier, ndlr) en analysant la jurisprudence sur le harcèlement sexuel."

Une annonce qui contraste avec le classement de l’affaire en octobre dernier, alors que le parquet estimait que les infractions étaient insuffisamment caractérisées.

Rappelons que les faits de harcèlement sont rapportés par Ludovic Mussard, ancien assistant de direction au sein du cabinet de la Région. Il y décrit l’obstination d’un supérieur hiérarchique pour obtenir des faveurs de sa part. Dans le Quotidien, il y écrit le comportement inadapté, les brimades, les mains aux fesses, cette fois où son supérieur l’a caressé dans les toilettes, ou encore cette réservation de chambre d’hôtel en chambre double, lors d’un voyage professionnel en Belgique. Et malgré les alertes auprès de sa hiérarchie, seul lui en paiera les frais en étant "placardé", pour reprendre ses termes, dans le sud de l’île, sans mission claire. Les faits remontent à la période 2011 - 2012.

Son avocat, Me Georges André Hoarau, a déposé ce mardi une plainte avec constitution de partie civile auprès du doyen des juges d’instruction de Saint-Denis. Une nouvelle plainte, donc, après celles classées sans suite en 2015.
www.zinfos974.com
Lire la suite de l'article ici :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Autres articles