L’OPT va demander réparation à son hacker

Voir les commentaires
L'OPT va demander réparation à son hacker

©Cédric Valax

En marge de l’accueil du câblier Île de Batz pour la pose de Natitua, le P-dg de l’OPT, Jean-François Martin, a annoncé mercredi que l’office se portait partie civile dans l’enquête sur le hacker de 15 ans qui a perturbé le réseau Internet local. L’OPT entend demander des dommages et intérêts.

Mercredi matin, en marge de l’accueil du câblier Île de Batz dans le port de Papeete, le P-dg de l’OPT, Jean-François Martin s’est exprimé au sujet du jeune hacker « DK » mis en examen début juillet dans le cadre de l’enquête sur les attaques informatiques contre le réseau Internet. Après avoir porté plainte en juin dernier, Jean-François Martin a annoncé que l’OPT allait demander des dommages et intérêts lors du probable procès de l’adolescent. Selon le P-dg, les attaques à répétition pendant plusieurs mois ont eu un coût pour l’OPT.

Jean-François Martin explique que les attaques de ce « génie de l’informatique » ont accéléré la mise en place de mesures de protection déjà prévues en début d’année par l’OPT. Aujourd’hui, le P-dg se veut rassurant, avec les nouveaux équipements « ce genre d’attaque n’est plus possible ».

Selon Jean-François Martin l’enquête est toujours en cours.

Lire la suite de l'article ici :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Autres articles