L’Australie annonce des milliards de dollars pour les infrastructures

Voir les commentaires
L'Australie annonce des milliards de dollars pour les infrastructures
Sydney,Australie|AFP|mardi 09/05/2017 - Canberra a dévoilé mardi un budget prévoyant des milliards de dollars australiens d'investissements dans les infrastructures et des mesures pour favoriser le logement, ainsi que des taxes sur les banques et la main-d'oeuvre étrangère pour contribuer à les financer.

Le ministre des Finances Scott Morrison a présenté un budget -- pour l'exercice fiscal allant de juillet 2017 à juin 2018-- qui tente à la fois de lutter contre la chute de popularité du gouvernement et de conserver à l'Australie sa note de la dette souveraine "AAA".
"Il s'agit de faire les bons choix pour que les jours à venir soient meilleurs", a-t-il dit, promettant un retour à l'excédent budgétaire d'ici 2020/21, contre un déficit prévu pour l'exercice de 29,4 milliards de dollars australiens (19,8 milliards d'euros).
C'est un "programme crédible et que nous pouvons nous permettre, sur la base des principes de l'équité, de la sécurité et de l'opportunité. Par dessus tout, il s'agit d'un budget honnête".
Canberra veut relancer l'emploi et garantir les services essentiels à coups de milliards de dollars, avec en particulier 5,3 milliards australiens prévus pour la construction d'un second aéroport à Sydney. Il doit ouvrir ses portes d'ici 2026.
Le gouvernement a également annoncé 8,4 milliards de dollars australiens pour une ligne ferroviaire de fret entre Melbourne et Brisbane, ainsi que plusieurs autres milliards pour des projets routiers et ferroviaires.
La défense voit ses recettes augmenter de 6%, à 34 milliards de dollars australiens. La police voit aussi son budget grimper afin de faire face aux menaces contre la sécurité, de même que l'éducation.
Des mesures sont aussi prises en faveur de logements plus abordables. L'immobilier en Australie s'est envolé, favorisé par des taux d'intérêts très bas, eux-même destinés à accompagner la fin de l'âge d'or minier et la transition économique. L'endettement des ménages est en conséquence très élevé.
M. Morrison a déclaré que des terrains seraient fournis pour la construction de logements, annonçant aussi des réductions d'impôts sur l'épargne destinée à un premier achat immobilier. Parallèlement, les restrictions sur les investissements immobiliers étrangers ont été renforcées.
Pour financer en partie ces dépenses, le gouvernement entend imposer aux cinq banques les plus profitables du pays 6,2 milliards de dollars australiens de prélèvements supplémentaires sur quatre ans.
"Il s'agit d'une contribution supplémentaire et juste pour nos banques les plus importantes, similaire à ce qui existe dans d'autre pays avancés, et qui égalisera les conditions de concurrence avec les banques plus petites", a ajouté M. Morrison.
Des prélèvements additionnels seront aussi imposés aux employeurs de travailleurs étrangers, qui devront verser jusqu'à 1.800 dollars australiens par an pour les détenteurs de visas de travail temporaires et jusqu'à 5.000 dollars australiens pour les visas permanents.
Tahiti-Infos, le site N°1 de l'information à Tahiti
Lire la suite de l'article ici :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Autres articles