Jacques Lassalle, mort d’un « spectateur abominable » devenu maître du théâtre engagé

Voir les commentaires
Jacques Lassalle, mort d'un « spectateur abominable » devenu maître du (...)

Le metteur en scène engagé Jacques Lassalle est mort ce 2 janvier. Il avait commencé sa carrière en fondant le Studio-Théâtre à Vitry, avant de prendre la direction du TNS, puis de la Comédie-Française. Retour sur la carrière d’un homme qui n’a jamais cessé de se revendiquer d’abord citoyen.
Il avait 81 ans. Jacques Lassalle, grande figure du théâtre des années 1970, est mort à Paris ce mardi 2 janvier 2018. Metteur en scène de plus d’une centaine de spectacles, grand directeur d’acteurs, au rang desquel Isabelle Huppert, Gérard Depardieu, Christine Fersen, Catherine Hiégel, ami des auteurs, Nathalie Sarraute et Michel Vinaver… il était venu se raconter au micro de Joëlle Gayot en novembre 2011. C’était dans l’émission « Les Mercredis du théâtre » :

C’est au festival d’Avignon que le jeune Jacques Lassalle, qui sera plus tard appelé à diriger le Théâtre National de Strasbourg et la Comédie Française, décide qu’il consacrera sa vie au théâtre. Après sa découverte de Jean Vilar et Gérard Philippe notamment :

J’étais un petit provincial.…

Lire Plus =>

Lire la suite de l'article ici :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Autres articles