Gendarmerie : les nouveaux réservistes en formation

Voir les commentaires
Gendarmerie : les nouveaux réservistes en formation
Tous les ans, la gendarmerie organise une préparation militaire gendarmerie. Cette formation d'une durée de quinze jours vise à préparer les futurs réservistes opérationnels du commandement de la gendarmerie pour la Polynésie française.

Ils étaient 124 en octobre 2017. Les réservistes de gendarmerie permettent à la gendarmerie de "constituer localement le renfort dont nous allons avoir besoin et que la métropole est incapable de nous délivrer pour de petits évènements. Cela nous permet également d'éviter de dégarnir les effectifs d'active pour aller porter l'effort sur un autre point du territoire. Sur un laps de temps qui pourrait être éventuellement assez long de soutenir ponctuellement un effort sans pour autant nous dégarnir dans des zones qui sont plus sensibles comme la zone périurbaine du grand Papeete", explique le chef d'État-major Ludovic Vestieu.

Endy Butscher est un des stagiaires réserviste. Il vit à Raiatea et s'engage en tant que réserviste parce que pour lui "devenir gendarme est un rêve d'enfant. Ça fait deux ans que je suis médiateur au sein de la police municipale d'Uturoa. Si j'ai l'opportunité de m'engager dans la gendarmerie, je pense que je continuerai. Je dois encore réfléchir à tout cela, quinze jours de formation, c'est très court et dense. On voit beaucoup de théorie et de pratique. "

Pendant quinze jours les réservistes sont logés au sein de la caserne, et entrainés aux connaissances fondamentales des gendarmes, militarité, papiers administratifs, documentation judiciaire, maitrise de l'adversaire avec et sans armes… tout au long de la formation les futurs réservistes sont évalués et notés. Le gendarme de réserve Benoit Rogeon, ancien gendarme actif est un des encadrants du stage. Il indique " dans un premier temps, nous leur faisons prendre conscience du côté militaire de la gendarmerie. Nous sommes militaires avant tout. Ils touchent du doigt la militarité avec nous par le défilé, l'ordre serré, le fait de faire leur chambre…, toutes les petites contraintes du milieu militaire. Nous leur dispensons ensuite une formation théorique sur le côté judiciaire. Enfin, nous leur enseignons la maîtrise sans arme de l'adversaire, puis la maitrise avec arme de l'adversaire qui débouchera sur un tir qui leur permettra de porter l'arme en service. " Le but de la formation étant que les gendarmes réservistes soient opérationnels et capables d'être déployés sur le terrain à l'issu de la formation.

DEVENIR GENDARME RESERVISTE Pour devenir gendarme réserviste, il faut :
Être de nationalité française ;
Être âgé d'au moins 17 ans et moins de 40 ans;
Avoir satisfait aux obligations du service national, avoir suivi la JAPD ou la JDC ;
Avoir une bonne condition physique ;
Être apte moralement et psychologiquement ;

Les candidats remplissant les conditions d'admission sont ensuite soumis à un test psychotechnique qui se déroule sur une journée. Une fois la préparation de quinze jours validée, le candidat se voit remettre le diplôme de gendarme adjoint de réserve (DGAR).
Le contrat d’engagement à servir dans la réserve opérationnelle (ESR) de la gendarmerie consacre le volontariat du réserviste. La signature du contrat est suivie d’une affectation dans la réserve opérationnelle après reconnaissance préalable de l’aptitude de l’intéressé à participer à des activités militaires.

Tahiti-Infos, le site N°1 de l'information à Tahiti
Lire la suite de l'article ici :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Autres articles