Football - Ligue 1 : Qui remportera le championnat ?

Voir les commentaires
Football - Ligue 1 : Qui remportera le championnat ?
La cinquième journée de la troisième et dernière phase du championnat de Ligue 1 est désormais bouclée. Alors qu'il ne reste que quatre journées avant la fin du championnat, Central est en tête avec 82 points, devant Dragon et Tefana avec 77 points. Viennent ensuite Pirae avec 63 points et Vénus avec 60 points. Seuls les deux premiers du championnat participeront à la Ligue des champions OFC 2019. La cinquième journée de la phase trois du championnat de Ligue 1 a été bouclée ce week end. Rappelons que 10 équipes sont en lice avec donc cinq confrontations par journée de championnat. Un des cinq résultats était déjà connu, le forfait de l’as Punaruu avait rapporté 4 points à Tefana. Samedi, l’as Pirae, alors qu’elle était menée en première période, a finalement remporté 6-2 son match contre la sélection de Tahiti U19.

Dimanche, trois matchs étaient au programme. A domicile, Manu Ura s’est imposé 4-1 contre Aorai alors que le leader Central gagnait 4-3 contre Taiarapu. Le match Taiarapu-Central est parti sur les chapeaux de roues puisque Jess Horoi a marqué le premier but dès la 1’. Yohann Tihoni égalise à la 2’ et Jess Horoi double la mise pour Central à la 3’. Il faudra ensuite attendre la 23’ pour que Heinui Kwong permette à Central de faire le break: 3-1 à la mi-temps.

Yann Tihoni, décidément en forme, va inscrire deux autres buts à la 51’ et à la 55’ permettant ainsi au Taiarapu FC de revenir dans le match. On sait que les déplacements à la presqu’île sont toujours compliqués. Rappelons que Yohann Tihoni est actuellement 2e au classement des meilleurs buteurs. Mais l’excellent centralien Manuarii Hauata va inscrire le but victorieux à la 80’. Score final: 4-3 pour Central.
Dragon et Vénus se neutralisent

Le dernier des cinq matchs a opposé Dragon à Vénus, une rencontre qui s’est jouée à Titioro. Après avoir perdu son quart de finale de Ligue des champions OFC 2-1 contre Lautoka le 7 avril dernier, Dragon peut espérer participer à cette même compétition en 2019. Pour cela, il lui faut terminer à la première ou à la deuxième place du championnat. En s’imposant, Dragon aurait pu passer premier, c’était sans compter sur l’opiniâtreté de l’équipe de Vénus qui a pu obtenir un beau match nul 2-2.

C’est Teaonui Tehau qui ouvre le score pour Vénus à la 15’ sur pénalty avant que Rainui Tze-yu n’égalise à la 35’. Les deux équipes rentrent au vestiaire à égalité 1-1. Dragon joue bien mais Vénus ne se laisse pas faire. Le match est ouvert et les deux équipes se créent des occasions. A nouveau, le meilleur buteur du championnat Teaonui Tehau marque sur penalty à la 57’ mais Dragon pousse, la défense de Vénus est en difficulté et Salomon Tevepauhu marque le but du 2-2.

Vénus continue d’avancer. Alors que Samuel Garcia semble se satisfaire du nul, les joueurs continuent d’attaquer et mettent la pression sur le but de Dragon. Marama Vahirua joue la faute à plusieurs reprises et l’arbitre finit par siffler un penalty pour Dragon. Le gardien de Vénus repousse la balle mais le penalty est à rejouer. Cette fois-ci c’est la barre transversale qui empêche Dragon de marquer, le score en restera là, 2-2. SB / FTF
Parole à Samuel Garcia:

Ton analyse du match?

«On est sur ce qu’on fait depuis le début de saison. On produit du jeu, on se crée beaucoup d’occasions. On a du mal à concrétiser les premières, après je suis très satisfait du contenu parce qu’on est une équipe qui cherche à jouer et on voit qu’on est pas dans la précipitation. On prend des buts aujourd’hui sur coup de pied arrêté. On fait encore des fautes là où il ne faut pas en faire. On est cinquième, on est pas des gens fiers, on propose quelque chose d’intéressant. On sait jouer au football.»

Vous avez continué à attaquer jusqu’au bout?

«Oui, depuis un certain temps on malmène toutes les équipes. Après, il faut avoir les étincelles pour se créer des occasions et les concrétiser. (…) Il y a eu des décisions arbitrales qui ont énervé tout le monde. Je n’ai rien contre le corps arbitral mais il a parfois manqué de concentration. Les décisions ont été souvent en notre défaveur, on fait retirer le pénalty…»

Les objectifs?

«On va jouer jusqu’au bout car on veut bien faire contre Tefana le 12 mai en demi-finale de la Coupe. On est sur la même saison que l’année dernière où on avait fait quatrième, là on est cinquième mais on produit beaucoup plus de jeu que l’année dernière. On jouera jusqu’au bout et le meilleur sera champion.» Propos recueillis par SB / FTF

Tahiti-Infos, le site N°1 de l'information à Tahiti
Lire la suite de l'article ici :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Autres articles