Février deux fois plus pluvieux que la normale

Voir les commentaires
Février deux fois plus pluvieux que la normale

Météo France est revenue mardi sur les intempéries du mois de février en Polynésie pour constater que les cumuls du 31 janvier au 20 février ont représenté « plus du double de ce qui tombe en moyenne sur tout le mois de février ».

Même pour une saison des pluies, les intempéries du mois de février étaient donc bien des phénomènes exceptionnels. Météo France a diffusé mardi un communiqué pour revenir en détails sur l’épisode pluvieux qui a touché une partie de la Polynésie française entre le 30 janvier et le 20 février. Episode généré par « une combinaison de deux phénomènes météo » : un front froid venu du Sud-Ouest et le renforcement de l’activité de la « Zone de convergence du Pacifique Sud ». Les Marquises, les Tuamotu et les Gambier n’ont donc pas été touchés par ces deux phénomènes.

Météo France constate que les plus forts cumuls ont été enregistrés sur l’archipels de la Société. A Mahina, Mahaena, Papenoo ou encore Faa’a : « les cumuls sur trois semaines ont représenté plus du double de ce qui tombe en moyenne sur tout le mois de février pour chacune de ces stations ». Météo France précise toutefois qu’aucun record n’a été battu sur la Société. Seule l’île de Tubuai a enregistré des cumuls historiques pour un mois de février.

« Cet épisode typique de la saison des pluies est remarquable par ces 20 jours de pluie continue », poursuit la station météo. Avant de terminer sur une note plus positive : « Pour la fin de la saison chaude, les modèles de prévisions saisonnières prévoient des précipitations plutôt en dessous de la normale sur une grande partie du territoire ».

© Météo France

Lire la suite de l'article ici :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Autres articles