Deuxième vague de recrutement à Tahiti pour French Bee

Voir les commentaires
Deuxième vague de recrutement à Tahiti pour French Bee

La compagnie aérienne French Bee a procédé jeudi à une nouvelle vague de recrutement de personnels navigants commerciaux (PNC) au Sefi à Papeete. Sur les 63 candidats retenus, et les 42 présents, seuls 12 ont été retenus pour le test final qui consiste en un entretien d’embauche individuel. La compagnie aérienne voudrait embaucher 20 PNC, dont 10 basés à la Réunion.

La deuxième session de recrutement de 20 personnels navigants commerciaux (PNC) par la compagnie aérienne French Bee a eu lieu jeudi matin au Sefi à Papeete. Sur les 63 candidats retenus, et les 42 présents, seuls 12 ont été retenus pour la dernière épreuve. Tous les candidats ont eu droit à un test écrit, une mise en situation de groupe et un entretien d’embauche individuel en anglais.

Le chef de base de French Bee, Miguel Texeira, précise que pour ce recrutement le Cabine Crew Attestation (CCA) est obligatoire. Il ajoute que pour la compagnie arienne, « avoir la passion pour le service client, être dynamique, être bilingue et la capacité de travailler en équipe » font partie des conditions de recrutement.

Maimiti Picard Robson fait partie de la première vague de recrutement chez French Bee. Elle a été recrutée en mars dernier en tant que PNC. Aujourd’hui, elle est montée en grade et est désormais chef de cabine.

Un des candidats retenu pour la dernière étape, Terehaunui, attend une embauche depuis sept mois. Il souligne qu’il a déjà postulé dans une autre compagnie aérienne, sans résultat. Lundi, le jeune homme était aux anges lorsqu’on lui a annoncé qu’il était sélectionné pour la dernière épreuve.

Manui, lui, a eu beaucoup moins de chance. Mais il ne se laisse pas abattre. Il considère que les examens qu’il a passé lui seront favorables pour un autre recrutement.

Lire la suite de l'article ici :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Autres articles