Des mesures de soutien d’urgence pour les entreprises

Voir les commentaires
Des mesures de soutien d'urgence pour les entreprises

L’IEDOM assure la médiation avec les banques

Les dernières semaines de blocages ont été particulièrement pénalisantes pour les entreprises et leurs salariés, et par conséquent pour toute la population. Le préfet a mobilisé tous les acteurs économiques pour identifier les mesures qui doivent permettre une reprise sans délais de l’activité à Mayotte : les mesures de reports de charges, de reconstitution des trésoreries et toutes les mesures de facilitation possible.

Ce vendredi 6 avril, outre le déblocage du port de Longoni, le préfet a présenté les mesures d’urgence aux représentants du patronat, dont les principales figurent ci-dessous :

Décalage des paiements des frais de douanes

Moratoires sur les dettes fiscales et sociales des entreprises

Mise en place des prêts d’honneur

Allongement des prêts de développement outre-mer

Adaptation du dispositif type « crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi » à Mayotte

Dérogation accordée pour la prise en compte de l’activité partielle à compter du 20 février

Date limite de remise des liasses fiscales au 1er juillet au lieu du 1er mai

Possibilité de recourir aux heures supplémentaires pour cas de force majeure sans pénalité sur l’aide accordée aux entreprises de 1400€ par an et par emploi pour le passage aux 35 heures

Récupération des heures perdues sans majoration

Il convient de rappeler aux chefs d’entreprises que la CCI de Mayotte est à leur disposition à la Maison des entreprises pour les accompagner dans leurs démarches, et l’IEDOM pour la médiation avec les banques.

Lire la suite de l'article ici :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Autres articles