[COUP DE GUEULE] "L’impression d’être des citoyens de seconde zone"

Voir les commentaires
[COUP DE GUEULE] "L'impression d'être des citoyens de seconde (...)
Cet habitant de la résidence Maezad, située dans la ZAC Canne Mapou, à Sainte-Clotilde, n'en peut plus. Il reproche à CBO Territoria, promoteur de cette opération jouxtant le Parc Technologique Nord, de délaisser l'entretien des espaces verts environnants…

Dans une série de photos que ce Zinfonaute a envoyé, on constate en effet que les espaces verts n'ont pas été entretenus depuis belle lurette… "Comme vous le constaterez de par les photos en pièce jointe, cette ZAC est dans un état d'insalubrité flagrante. A ses débuts, la ZAC a été joliment paysagée mais CBO n'a jamais assuré l'entretien qui lui incombait. Les espaces verts ne sont pas entretenus et les rats sont fréquents. Toutes les jolies plantations ont disparu depuis longtemps envahies par les herbes. Les cocotiers ne sont pas entretenus non plus. Les branches et les noix de coco tombent sur la route quand elles sont sèches. Faudra t il qu'une noix tombent sur un enfant pour assurer l'entretien ? Au regard du nombre de feuilles au sol après le passage de Berguitta, l'entretien avant la saison cyclonique n'a pas été fait ! Ce qui pose des questions sur la sécurité des habitants."
Autre reproche fait par cet habitant de la ZAC Canne Mapou, les déchets laissés au sol par des résidents…Des déchets "éliminés que des semaines après provoquant des tas d'immondices attirants les animaux errants et les rats". Néanmoins, il ne tient pas à les blâmer plus que cela : "faut il leur en vouloir de ne pas respecter leur environnement puisque "l'environnement ne les respecte pas ?".

CBO, mais aussi la mairie de St-Denis et la CINOR ont été alertés sur ces cas d'insalubrité. "Après nos mails à la direction de CBO, ce dernier fait parfois intervenir une société pour couper l'herbe mais ce n'est en aucun cas de l'entretien paysager", assure notre internaute, qui dénonce la "différence de traitement" de la ZAC Canne Mapou avec celle de Beauséjour, "qui elle est entretenue!".
"Nous payons nos taxes et impôts comme tout le monde et nous avons clairement le sentiment d'être des citoyens de seconde zone."
Contacté, CBO, "qui n'est que le promoteur de la résidence Maezad et non l'aménageur de la ZAC", nous apprend qu'une équipe a été missionnée mardi matin dans la ZAC pour effectuer l'entretien des espaces verts. "Nous assurons juste l'entretien dans le cadre de la demande effectuée par les résidents l'année dernière. Néanmoins, la rétrocession de cette activité sera faite à la mairie dans les prochaines semaines", explique-t-on du côté de CBO Territoria.









www.zinfos974.com
Lire la suite de l'article ici :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Autres articles