▶️ Loyers impayés : Ibrahim Patel jugé en février

Voir les commentaires
▶️ Loyers impayés : Ibrahim Patel jugé en février
Ibrahim Patel n’était pas présent ce matin. Il devait être jugé par le tribunal correctionnel ce vendredi pour escroquerie, abus de biens, falsification de chèque et blanchiment dans l’affaire du loyer non payé de Saint-Paul. L’audience a été renvoyée au 15 février 2019.

Pour rappel, le président de la Chambre de commerce et d’industrie est accusé de ne pas avoir payé de loyer pour les lieux au 55 bis rue Marius et Ary Leblond qu’il loue depuis 2013. Un loyer de 651 euros par mois qu’il aurait arrêté de payer en 2014. En plus de cela, Ibrahim Patel a sous-loué le local à la société Réuni Assurances – alors qu’il n’en avait pas le droit – pour un loyer de 1030 euros. Ibrahim Patel aurait aussi demandé 50 000 euros de pas de porte à régler par sommes de 2000 euros par mois.

Le gérant de Réuni Assurances, Jean-Bernard Soupon, estime que le préjudice n’est pas financier mais plutôt moral. "Les choses n’ont pas été faites dans la légalité, affirme Jean-Bernard Soupon, gérant de la société d’assurance. Vu sa notoriété, c’est anormal de penser qu’il n’allait pas payer son loyer". Pour l’avocat du propriétaire des lieux, la société SL Immobilier, il a fallu que l’histoire apparaisse dans la presse pour qu’Ibrahim Patel réagisse. "Il s’est empressé de venir payer les loyers et depuis il essaye de s’acquitter de ce qu’il doit", raconte-t-il.

Alors que le président de la Chambre de commerce est sous contrôle judiciaire, soupçonné de fraude à la l’élection, il devra également attendre février prochain pour être fixé sur son sort.


www.zinfos974.com
Lire la suite de l'article ici :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Autres articles