​Emmanuel Macro(n) : AU FOU !

Voir les commentaires
​Emmanuel Macro(n) : AU FOU !
Voilà qu’à force de voir son ego enfler, il se prend pour John Fitzgerald Kennedy ! Rappelons à cet égocentrique de l’Elysée qu’une fable de ce bon Lafontaine évoque une grenouille voulant se faire aussi grosse que le boeuf.
A force-à force tant lu la gonflé, ben la pété.

JFK était doté d’une extraordinaire personnalité lui ayant valu, malgré sa très courte présidence, d’être considéré comme un des plus grands ayant occupé cette fonction après Lincoln ou Ulysses Grant. Ayant fait la preuve de sa volonté, il a pu dire aux Américains :
« Demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays ! »

A l’appui de sa demande, il avait des arguments : une obstination farouche face à Krouchtchev dans l’affaire des missiles de Cuba ; le new deal ; la défense de Berlin (Macron va-t-il nous sortir un « ich bin ein Mafateur ? ») ; l’amorce d’une réelle fin des discriminations raciales ; la course aux étoiles ; le pouvoir de séduction comme en témoignait Marylin…

Que nous offre le Macro(n) ? Des promesses, encore des promesses… et des menaces : liberté de licenciement pour les patrons ; suppression du RSA au plombier refusant un emploi d’infirmier ; aucune augmentation de la retraite des vieux… C’est un peu court, jeune homme ! Avoir battu Marine n’est guère un titre de gloire, pas plus que d’avoir foutu la pile à ses potes de droite ou de gauche : ils sont tellement cons que même un Sini(stre)malé aurait obtenu le même résultat !

Rien ne dit qu’une qu’une Marylin à la française chantera « Merry christmas, mister président’… » A moins qu’une Brigitte (Bardot ou autre ?)…

Ce gars se voit déjà comme De Gaulle à Londres, sinon Napoléon à Austerlitz. Sauf que Charles a réellement relevé le pays et que le Corse, que je déteste, a bien gagné des batailles contre l’évidence.

Le Macro(n), lui, nous entraîne droit dans le mur dressé par ses amis du néolibéralisme à appétit d’ogre.

« Viens chez moi, y’a pas d’feu ! »

Aux armes, citoyens !
www.zinfos974.com
Lire la suite de l'article ici :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Autres articles